Comment bien choisir son prêt hypothécaire ?

Comment bien choisir son prêt hypothécaire ?

Date de publication : 24 May 2018

En principe, grâce à la garantie assortie au prêt hypothécaire, celui-ci constitue le prêt le plus convoité par les prêteurs. D’un autre côté, étant donné les modalités qui y sont assorties, il  ouvre également le plus de possibilités pour l’emprunteur. Cependant, pour être sûr de profiter des meilleurs avantages, il est avant tout essentiel de faire le bon choix. Dans les quelques lignes suivantes, nous vous proposons des conseils à suivre pour bien choisir le prêt hypothécaire selon  votre situation.

Toujours prendre en compte le prêt en fonction de sa situation financière

Il faut toujours commencer par évaluer la situation financière. Cette évaluation comprend notamment la mise en examen en ce qui concerne les revenus et les charges fixes de l’emprunteur. Ces informations vont permettre par la suite de déterminer la capacité d’endettement du futur emprunteur.

C’est un préalable incontournable, dans la mesure où il faut toujours s’assurer que la capacité de paiement est adéquate aux versements proposés par l’organisme de prêt. Vous êtes par ailleurs invité à faire une simulation en ligne pour tous les crédits : crédit immobilier, crédit personnel et prêt hypothécaire.

Choisir l’offre en passant par la comparaison

Une fois que vous aurez déterminé vos besoins en fonction de votre situation, vous pourrez vous tourner vers le choix de l’offre de crédit. Afin d’obtenir un crédit hypothécaire au meilleur tarif, il est essentiel de bien comparer les offres proposées par les établissements financiers de crédit. En principe, le premier conseil est de  s’adresser à votre propre banque, c’est-à-dire celle qui abrite déjà votre compte bancaire. Cependant, ce n’est pas parce qu’il s’agit de votre banque qu’elle sera automatiquement encline à vous présenter une offre intéressante et adaptée à votre situation. Il faudra ainsi également s’adresser à d’autres institutions traditionnelles et en ligne, de petite et de grande taille.

Dans un prêt hypothécaire, bien analyser la mise de fonds

C’est en principe une décision qui relève en toute liberté à l’emprunteur. Il est tout à fait possible de déposer un montant correspondant à 5% minimum de l’emprunt hypothécaire tout comme il est possible de déposer 80%. Mais il faudra s’attendre aux répercussions qui vont s’en suivre. Dans tous les cas, il reste préférable d’investir le maximum qu’il est possible de se permettre dans le cadre de la mise de fonds.

Bien réfléchir sur les modalités

Il s’agit notamment des conditions relatives au prêt: la durée du prêt, les taux qui y seront assortis et les conditions contractuelles en fonction de l’offre et de l’établissement. Elles devront faire l’objet de certaines négociations : le montant des versements hypothécaires, les taux de crédit et la fréquence des paiements.

Il faut également prendre en compte les « extra », notamment les produits et services de toutes sortes, qui peuvent faire grimper considérablement le coût final de votre prêt.