Les conditions de distribution des prêts hypothécaires

Les conditions de distribution des prêts hypothécaires

Date de publication : 03 May 2018

Envie de cette belle maison située dans un quartier agréable tout près de votre lieu de travail? Votre souhait peut devenir réalité avec un crédit hypothécaire. Pour comprendre comment fonctionne cette formule de prêt ainsi que les conditions y afférentes, poursuivez la lecture.

Le prêt hypothécaire

Le prêt hypothécaire est une offre de prêt qui sert à financer l’achat d’une propriété (maison, appartement ou terrain), un projet de construction ou des travaux de rénovation. Il possède plusieurs autres dénominations : crédit immobilier, crédit logement, prêt immobilier et crédit hypothécaire. Il fonctionne ainsi : la banque ou la société de crédit met à disposition de l’emprunteur une somme d’argent contre une garantie connue sous le nom d’hypothèque.

L’hypothèque

Au moment de soumettre une demande de prêt, il faut prouver au prêteur sa capacité à restituer le capital. Dans cette optique, l’emprunteur devra présenter une garantie du remboursement : la propriété objet du prêt. Celle-ci sera alors mise en gage durant toute la durée du prêt. En cas d’insolvabilité du débiteur à l’échéance, le prêteur aura le droit de proposer le bien à la vente pour recouvrer son dû et les pénalités. En règle générale, la propriété hypothéquée est le bien objet du prêt. Cependant, l’emprunteur peut mettre en gage un bien qu’il possède (voiture, atelier, un autre logement, etc.)

Le montant du prêt hypothécaire

Pour obtenir un crédit hypothécaire, il faut être âgé de 18 ans révolus. Avant de soumettre sa demande, il faut considérer :

  • ses revenus (salaire, allocations, rentes, etc.)
  • ses prêts en cours (crédit auto, prêt à la consommation, …)
  • ses charges (dépenses courantes, factures d’énergie, …)
  • le prix du bien qu’on souhaite acheter/rénover/construire

Il est recommandé de calculer le coût total du prêt en comptant les remboursements, les intérêts, l’assurance et les frais. Il est plus facile d’effectuer une simulation en ligne pour obtenir une idée de ce coût total. Il vaut mieux prendre un prêt dont les mensualités sont inférieures aux tiers de vos ressources mensuelles, à moins de percevoir des revenus élevés.

La durée d’un crédit immobilier

Une longue durée de prêt va de pair avec des mensualités plus allégées mais aussi un taux d’intérêt plus cher. Ce qui entrainera un coût final plus élevé qu’un prêt de courte de durée.

Les taux de prêt hypothécaire

Un emprunteur peut choisir entre un taux fixe et un taux variable. Le taux fixe est déterminé au moment de la conclusion du contrat de prêt. Il demeure inchangé durant toute la vie du prêt. Le taux variable baisse ou augmente en fonction du marché, mais dans la limite d’une fourchette établie lors de la souscription. Par ailleurs, sa valeur doit impérativement rester en-dessous du double du taux d’intérêt initial.

La souscription à un crédit hypothécaire

Pour commencer, il faut comparer les offres en ligne. Une fois le prêt choisi, il suffit de remplir le formulaire de demande et d’y joindre les documents exigés par le prêteur. Après quoi, il faut apporter la garantie (l’hypothèque constatée par un notaire). En cas de validation, l’argent sera transmis au notaire pour payer le vendeur (s’il s’agit d’un achat) ou versée directement dans le compte de l’emprunteur (s’il s’agit d’un projet de construction ou de rénovation).