LE CREDIT HYPOTHECAIRE SOUPLE – REVE OU REALITE

LE CREDIT HYPOTHECAIRE SOUPLE – REVE OU REALITE

Date de publication : 16 Aug 2018

Qu’est- ce qu’un prêt hypothécaire souple : certaines banques, sans l’inclure dans les conditions particulières de leur crédit, permettent aux emprunteurs de modifier, suspendre une partie ou l’intégralité des mensualités à rembourser prévues dans le tableau d’amortissement.

La Belgique est un des pays avec le taux de pénétration de prêts hypothécaires le plus élevé en Europe.  27 % des belges remboursent un emprunt hypothécaire, la légende de « la brique dans le ventre » n’a jamais été aussi réelle que ses 5 dernières années.  Les chiffres de la BNB (Banque Nationale de Belgique) révèlent que près de 3.100.000  concitoyens sont les « heureux » bénéficiaires d’un crédit immobilier en Belgique.

Si le taux est un des critères de choix préférés des belges, la plupart des emprunteurs oublient que le taux le plus bas ne garantira jamais un remboursement régulier de la mensualité.

Les accidents de la vie pendent au nez de tous les emprunteurs, p.ex. perte d’emploi, maladie, accident de la vie privée, séparation temporaire, divorce, gros frais sur une voiture, travaux imprévus, vices cachés dans la maison, études des enfants plus chères que prévues, etc. ….

C’est dans ce genre de situation que LA FLEXIBILITE de votre crédit peut vous permettre de passer à travers des situations imprévues, personne n’étant effectivement à l’abri d’un accident de la vie.

Quelles ont les possibilités de faire face à une augmentation des dépenses ou une diminution des rentrées financières ?

Même si cette option est méconnue du public, certaines banques travaillant avec les courtiers de crédit hypothécaires permettent d’appuyer sur le bouton « Pause » de votre emprunt pendant le remboursement : certaines proposent une suspension temporaire de la partie en capital de votre mensualité (cas le plus fréquent), voire même parfois une mensualité « zéro », à savoir une suspension du paiement des intérêts et du capital.

Il s’agit d’une sorte d’issue de secours qui peut être sollicitée une ou deux fois durant la durée du crédit, le plus souvent pour une période max de six mois.

 Quelles sont les adaptations qui sont alors proposées à votre contrat :

  1. La durée de suspension du capital demandée rallongera tout simplement dans la même proportion la durée de votre prêt.La durée de suspension sera compensée par une augmentation de la mensualité pour le reste de la durée
  2. Il s’agit d’un fameux ballon d’oxygène qui pourrait permettre d’éviter les soucis liés à deux mois d’impayés qui vous amènerait automatiquement sur la liste rouge des clients déficients avec toutes les conséquences qui en découlent…

Une règle d’or reste toujours d’application : en cas de soucis, contacter votre courtier qui négociera avec le banquier la solution la plus adéquate pour vous permettre de passer à travers des moments difficiles

Selon les banques partenaires, l’analyse de la situation des clients, le type de difficultés et la durée prévue pour en sortir, le banquier peut vous faire une proposition de report, suspension ou remise de remboursement.

Une banque belge propose par exemple de reporter le remboursement de sa mensualité… complète et ensuite l’emprunteur a le choix de soit maintenir la mensualité originelle, soit de conserver la date de fin de crédit initialement convenue mais avec une mensualité revue à la hausse.

Cette suspension peut se faire pour trois mois, six mois voire 12 mois dans certaines banques.

 Une autre banque propose des choix différents :

  1. Réduire ses mensualités en ne payant que les intérêts durant 3 ans (cela diminue de 2/3 la mensualité) qui sont en général les plus difficiles à cause des frais d’aménagement, et ce n’est qu’après 36 mois que la mensualité pleine est remboursée. Cette solution est souvent utilisée dans les constructions ou achat avec travaux, en cas de loyer qui reste à payer dans le bien occupé + la mensualité du bien que l’on s’apprête à acquérir, ou en cas d’enfant en bas âge qui doit être accueilli en crèche.
  2. Un crédit contractuellement souple : les conditions du contrat disent : “Pour un crédit en cours depuis au moins 12 mois, l’option « flexibilité » du crédit permet de diminuer les mensualités en gelant temporairement les remboursements du capital, et en ne payant que les intérêts”. Le client peut faire la demande « pour une période de 6 mois maximum – moins s’il le souhaite et il peut bénéficier de cette option deux fois durant la durée totale de son remboursement, avec un minimum de 12 mois entre les deux demandes ».

Il faut savoir que la majorité des grandes banques font très peu la promotion de cet avantage mais que les institutions de crédit qui collaborent avec les courtiers en prêts hypothécaires offrent sur ce point un avantage indéniable qui peut sauver la vie d’un ménage en difficulté.

Plus de 360.000 Belges sont renseignés à la BNB comme ayant un retard de plus de deux mois, ces emprunteurs ne parviennent donc pas à honorer leur(s) prêt(s) mais très peu savaient que cette option existent dans certains organismes de prêt.

Un crédit sur 10 (chiffres de la BNB) octroyé en 2017 est en retard de paiement : la flexibilité de votre prêt est donc indispensable pour éviter les conséquences de deux ou trois mois de retard de paiement de votre crédit

Tout le monde n’a pas la possibilité d’épargner en plus de rembourser son emprunt  et rappelons enfin, selon la dernière enquête de Wikifin, que 66 % des Belges qui n’épargnent pas le font par manque de moyens, et sont donc incapables de faire face à coup dur.

Retenez que certaines banques travaillant avec les courtiers permettent de diminuer dès le départ votre mensualité afin justement de se créer un matelas d’épargne pour gérer les accidents de la vie ;

Vous voulez en savoir plus, complétez une demande d’information