Crédit logement : quelles astuces pour une bonne affaire ?

Crédit logement : quelles astuces pour une bonne affaire ?

Date de publication : 02 Apr 2019

Vous rêvez d’être propriétaire. La maison de vos rêves est à portée de main. De gros travaux vous attendent au détour, et bien sûr, tout cela coûte de l’argent. Si vous demandez aux banques et aux autres établissements de crédit, ils vous feront sûrement une offre qui semble avantageuse. Ils argumenteront devant par rapport à tel ou tel service, mais il faut faire attention. Ce n’est pas toujours la meilleure solution pour vous. Vous pouvez peut-être obtenir plus d’argent chez une autre banque, mais avec un meilleur taux et avec des avantages notables. Suivez notre guide pour vous aider à vous retrouver dans la multitude d’offres de crédit de ces établissements.

La négociation du taux

Si vous décidez de contracter un crédit, le premier réflexe est de demander à votre agence bancaire de vous faire une offre adaptée à vos besoins. Elle vous proposera alors ce qu’elle veut, et bien sûr, ce sera l’offre qui lui assurera un bon rendement en termes de remboursement du crédit. À ce moment-là, vous avez une marge assez large pour négocier le meilleur taux. C’est votre droit. C’est la discussion la plus évidente, mais il faut savoir que même si l’on obtient une différence de taux jugée moindre, au final cela pourra vous faire faire des économies. Aussi, la première proposition de la banque ne sera pas définitive, car la demande émanant du client doit encore obtenir l’aval des services centraux. Pour éviter les allers et retours, vous pouvez demander directement un ESIS (European Standardised Information Sheet) à votre banque.

Les conditions de remboursement

Pour un crédit, il faut savoir que la durée de remboursement peut aussi faire l’objet de négociations. Pour le calcul, plus la durée est courte, plus le montant mensuel à rembourser sera élevé, mais les intérêts à payer seront moins onéreux. Le remboursement anticipé peut être aussi une solution, mais elle n’est pas possible pour tout le monde. Pour vous aider à y voir plus clair dans les calculs des intérêts et votre capacité de remboursement, vous pouvez faire une simulation de prêt. C’est après avoir eu un aperçu des montants exacts que l’on peut aussi négocier son crédit.

Le mandat et frais de dossier

Les crédits au logement sont souvent qualifiés d’emprunt hypothécaire, c’est-à-dire que la banque exige de vous une garantie pour se protéger des risques de non-paiement. À ce moment-là, le client doit prendre une hypothèque sur son bien. Mais vous pouvez aussi négocier par rapport à cela, ce n’est pas obligatoire d’en prendre pour la totalité du crédit. Pour cela, il est très avantageux d’avoir recours aux services d’un courtier pour comparer la totalité du marché. Avec cette astuce, l’apport personnel du client sera considérablement diminué. Il y a aussi les questions des frais de traitement de dossier, vous êtes en droit de demander à la banque de les diminuer.