Une demande de prêt hypothécaire : un acte mûrement réfléchi

Une demande de prêt hypothécaire : un acte mûrement réfléchi

Date de publication : 26 Jul 2019

Un crédit est un engagement que chaque emprunteur doit honorer. Ce n’est donc pas un acte pris à la légère. Il est important de bien se renseigner avant de prendre un tel engagement. Quels sont donc les éléments essentiels d’un prêt hypothécaire ?

Un prêt hypothécaire, c’est quoi ?

Tout propriétaire ou accédant à la propriété désirant obtenir une trésorerie est éligible à un prêt hypothécaire ou un crédit hypothécaire. L’argent peut être utilisé à des fins personnelles ou professionnelles. Que ce soit pour financer l’étude des enfants ou d’acheter des locaux commerciaux, tout est possible.

C’est un prêt d’argent qui nécessite un gage ou une garantie. Cela doit être un bien immobilier tels une résidence principale ou secondaire, une résidence locative, des biens mixtes, à usage d’habitation. Les biens à usage commercial ou locatif ne sont pas éligibles. Cela signifie que le bien en gage est hypothéqué. La levée est conditionnée par le remboursement total du crédit. Dans le cas contraire, la banque pourra vendre le bien hypothéqué en cas de non-paiement des mensualités.

Comment bénéficier de ce prêt ?

Il faut d’abord déterminer le montant à emprunter par une expertise de la valeur du bien immobilier. Le montant correspond à une somme équivaut normalement à 50 à 70 % de la valeur du bien. Plusieurs critères sont néanmoins à prendre en considération, en l’occurrence l’âge, les revenus, les charges, les emprunts en cours, les antécédents financiers, la nature du projet… Cela permet de prouver la solvabilité du demandeur de prêt et de lui fixer la durée du prêt ainsi que les mensualités. À titre indicatif, cette durée est de 2 à 30 ans.

Un conseil : il faut faire plusieurs simulations en ligne afin de comparer plusieurs offres et de bénéficier l’une des meilleures (montant, taux d’intérêt, frais divers…) et contacter la banque choisie pour obtenir une simulation de prêt hypothécaire plus détaillée.

Quels sont les frais y afférents ?

Plusieurs frais sont reliés au prêt tels le frais d’acte d’achat, le frais de notaire et les assurances. Certaines banques proposent des crédits frais de notaire inclus, d’autres non. Un demandeur de prêt peut obtenir jusqu’à 100 % de la valeur du bien, frais de notaire exclus. La somme peut aller jusqu’à 125 % de la valeur, frais de notaire inclus. Dans d’autres cas, certaines banques acceptent de prêter jusqu’à 105 % du prix d’achat à condition que les frais soient en grande partie ou en totalité financés par d’autres fonds : fonds propres de l’acheteur à hauteur de 6 % à 15 % du prix d’achat.

En tout cas, il faut être vigilant sur le choix des taux et des frais. Quelquefois, le taux est attrayant, mais les frais sont exorbitants.