Les avantages fiscaux liés à votre prêt hypothécaire

Les avantages fiscaux liés à votre prêt hypothécaire

Date de publication : 14 Jun 2018

Un prêt hypothécaire a de nombreux avantages. C’est tout d’abord la forme de crédit à long terme qui permet de financer les projets les plus conséquents avec les taux les plus bas. Mais les avantages fiscaux sont également intéressants, vous permettant une économie considérable à ne pas sous-estimer. La 6ème réforme ayant opéré une délégation de compétence aux régions, il est utile de détailler la législation fiscale du prêt hypothécaire de chaque région pour que vous sachiez vos droits selon votre situation géographique.

En Wallonie, vous bénéficiez du chèque habitat

Le chèque habitat a définitivement remplacé le bonus logement en Wallonie depuis le 1er janvier 2016. Il est désormais dénommé ainsi puisque l’avantage fiscal constitue un crédit d’impôt remboursable sous forme de chèque. Pour recevoir votre chèque habitat, votre revenu individuel doit être inférieur à 21 000€. En outre, votre prêt doit financer l’acquisition d’un bien en tant que résidence principale, sans possibilité de louer le bien. La durée du prêt doit être d’au moins 10 ans. Cette réduction d’impôt s’élève à hauteur de 40% sur une base de 2 290€.

En région flamande, c’est toujours le bonus logement

Contrairement au chèque habitat, le bonus logement flamand ne limite pas l’avantage fiscal à la résidence principale. Vous pouvez obtenir le bous logement pour toutes vos résidences secondaires. D’autre part, le prêt peut financer l’acquisition mais aussi la rénovation d’une habitation. La réduction d’impôt est de 40% et concerne les intérêts, l’amortissement du capital, mais également la prime de l’assurance solde restant dû de votre prêt hypothécaire.

Une réduction des frais d’enregistrement pour Bruxelles

Le bonus logement a été supprimé pour Bruxelles depuis le 1er janvier 2017 pour être remplacé par une réduction des frais d’enregistrement. Si la valeur du bien est inférieure à 175 000€, vous ne payez tout simplement plus aucun droit d’enregistrement. Au-dessus de ce seuil et jusqu’à 500 000€, les droits sont limités à 12,5%. En tout, vous pouvez espérer une réduction significative de vos droits d’enregistrement, jusqu’à 21 875€.

Quid en cas de refinancement de prêt hypothécaire ?

Il arrive que vous négociiez avec votre banque une amélioration des conditions de votre prêt hypothécaire, pour profiter notamment de la baisse des taux actuels. Il faut savoir qu’un refinancement ou une renégociation de prêt n’a aucun impact sur vos droits acquis. Les avantages fiscaux sont uniquement déterminés à partir de la date de la signature du contrat de votre prêt d’origine. Vous ne risquez donc pas de devoir rembourser le fisc.

Il convient enfin de citer ici les incitants fiscaux liés aux travaux de rénovation énergétique que votre prêt hypothécaire peut financer. Il s’agit notamment du remplacement d’une vieille chaudière, les travaux d’amélioration de l’isolation, toit, fenêtre, etc. La réduction d’impôt atteint dans ce cas 40% et ce, peu importe votre région.