Prêt hypothécaire et ouverture de crédit, qu’est-ce qui les distingue

Prêt hypothécaire et ouverture de crédit, qu’est-ce qui les distingue

Date de publication : 21 May 2019

Le sens des deux expressions suivantes « prêt hypothécaire » et « ouverture de crédit  » sont souvent utilisées à tort. Non seulement elles présentent une nuance certaine de sens, mais il s’agit également de deux offres tout à fait différentes.

Prêt hypothécaire

Prêt, crédit ou emprunt signifie que vous empochez en une seule fois le montant accordé en vue de procéder à un achat important. Le remboursement s’effectue conformément aux modalités et aux échéances consenties. Le prêt arrive à son terme une fois que vous avez remboursé la somme totale empruntée, y compris les intérêts.

Si vous envisagez de contracter un nouvel emprunt, il vous faudra constituer un nouveau dossier. Par conséquent, vous aurez à préparer un nouvel acte notarié relié à l’hypothèque. S’il est question d’un prêt hypothécaire.

Le prêt hypothécaire peut être associé à un contrat d’assurance. Si l’emprunteur vient à décéder alors qu’il n’a pas remboursé tout le prêt, c’est l’établissement assureur qui s’occupe de l’acquittement du reste. Ce paiement inclut alors le montant du capital assuré.

Nouveau crédit et prêt hypothécaire

Le crédit hypothécaire se caractérise par la possibilité d’un renouvellement de contrat. Les modalités de financement restent quasiment les mêmes que celles des autres types d’emprunt. L’organisme prêteur et l’emprunteur consentent certains points essentiels, tels que la durée du remboursement et le taux d’intérêt.

La dissemblance réside dans le fait qu’avec un crédit hypothécaire, vous pouvez conclure un nouveau crédit, en parallèle avec votre crédit actuel. Avec cet autre crédit, les papiers relatifs aux banques, ainsi que le document signé par le notaire demeurent valables.

Ouverture de crédit ou prêt ?

La plupart du temps, les organismes de financement incitent leurs clients à contracter un crédit. À travers un prêt hypothécaire, l’organisme de financement verse la somme entière à l’emprunteur. Ce dernier devra effectuer le remboursement conformément aux délais et taux d’intérêt consentis. En contrepartie à cette remise de la totalité du prêt, l’emprunteur doit mettre à disposition un bien en guise d’hypothèque.

En revanche, à travers une ouverture de crédit, l’organisme de financement verse le montant demandé à l’emprunteur. Celui-ci est libre de faire usage de cette somme en fonction de ses besoins. Un bien immobilier doit également être présenté à titre de garantie. Lorsque l’emprunteur réalise des travaux de transformation ou de construction de bâtiment, le crédit est  versé selon l’avancement des travaux. Ce système est avantageux pour l’emprunteur. L’intérêt est en effet, encaissé uniquement sur la base des sommes effectivement prélevées, ce qui lui permettra ainsi de réaliser une épargne considérable.