Comment réduire les frais liés à son crédit immobilier ?

Comment réduire les frais liés à son crédit immobilier ?

Date de publication : 13 Aug 2019

Actuellement, les taux hypothécaires sont relativement bas. Pourtant, l’octroi d’un crédit immobilier auprès des organismes de prêts semble coûter toujours cher pour les emprunteurs. Ce coût élevé est dû aux frais liés à la constitution de l’hypothèque. Il existe diverses solutions pour réduire ses frais. Il est possible d’opter pour une procuration hypothécaire ou un mandat hypothécaire.

Des frais hypothécaires importants

Le prêt immobilier nécessite un gage qui est souvent un bien immobilier. C’est pourquoi il est courant de l’appeler un crédit hypothécaire. Au cas où le crédit n’est pas payé dans le délai prévu, l’organisme de prêt a le droit de vendre le bien mis en gage pour le remboursement du solde restant dû.

Cependant, avant d’opter pour le crédit hypothécaire, il est important de savoir que ce type de crédit peut engendrer d’importants frais. Il est indispensable de faire appel à un notaire dont les honoraires doivent être pris en compte. Il faudra prévoir entre 4 340 euros et 4 703 euros de frais pour souscrire à un prêt hypothécaire, ce qui amène à une facture vraiment élevée.

Opter pour la procuration hypothécaire

Afin de réduire ses frais d’hypothèque, la solution idéale est d’opter pour la procuration hypothécaire. Pour cela, il est possible de demander à sa banque d’accorder un mandat hypothécaire. Dans ce cas, l’emprunteur donne à un tiers l’autorisation à constituer une hypothèque au nom et pour le compte de l’emprunteur lui-même. C’est la procuration hypothécaire. La tierce personne est généralement une société en relation avec le prêteur. À ce moment-là, l’hypothèque n’est pas encore établie, ce qui va permettre d’éviter les frais liés au crédit hypothécaire. Il est possible de donner procuration à la banque seulement au moment où celle-ci jugera que c’est nécessaire. Les frais de procuration hypothécaire sont nettement moins chers. Pour un emprunt immobilier de 150 000 euros, le client doit payer le montant de 1 067 à 1 491 euros, et ce, en fonction des recherches que le notaire devra effectuer.

Le crédit hypothécaire pour bénéficier d’avantages fiscaux

Une autre alternative est également possible pour réduire ses frais d’hypothèque tout en profitant d’un avantage fiscal lié au crédit hypothécaire. Il s’agit de couvrir une partie du prêt immobilier avec une hypothèque afin de préserver l’avantage fiscal. Pour ce qui est de l’autre partie, on peut toujours demander à sa banque d’accorder une procuration hypothécaire. La procuration hypothécaire peut porter sur toutes les immobilisations indépendantes actuelles ou futures et sur les droits réels immobiliers actuels ou futurs de l’emprunteur.