Rénovation : entre prêt rénovation et prêt hypothécaire

Rénovation : entre prêt rénovation et prêt hypothécaire

Date de publication : 11 May 2018

Qui dit maison dit entretien. Chaque propriétaire le sait, un bien immobilier est un excellent investissement, à condition de bien en prendre soin. Il peut s’agir de petits travaux pour rafraichir une pièce, tout comme il peut s’agir de grands travaux de rénovation, pour réparer les usures. Néanmoins, dans tous les cas, le budget de rénovation est généralement conséquent. Il est possible à cet effet de recourir à un crédit, mais lequel ?

Le prêt hypothécaire en quelques mots

Crédit habitation, crédit hypothécaire ou encore emprunt hypothécaire est une forme de prêt, ayant quelques similarités avec le prêt à tempérament. Le principe est le suivant : vous contractez un prêt d’un certain montant et vous devrez par la suite verser des mensualités dans le cadre du remboursement.

Dans un prêt hypothécaire, vous avez généralement connaissance du coût de l’emprunt, car il s’agit d’un emprunt auquel sera appliqué un taux annuel effectif global. Vous saurez donc avec exactitude à combien vont s’élever le coût total à rembourser et les mensualités à verser chaque mois. Il faut également savoir qu’un prêt hypothécaire est un prêt de longue durée. Il peut s’étaler sur 20 ans et même 30 ans dans certains cas. L’avantage de cette longue durée de prêt est de pouvoir vous constituer une réserve financière, puisque plus le prêt est long plus la mensualité à rembourser est de moindre coût. Et enfin, une troisième caractéristique à ne pas négliger du prêt hypothécaire est la procédure qui pourrait sembler un peu plus élevée que pour les autres formes de prêt. Cependant, à la longue, vous vous rendrez vite compte que le prêt hypothécaire est très intéressant, en matière de taux et durée.

L’emprunt rénovation en quelques mots

Le prêt rénovation fait partie de la grande famille des prêts à tempérament, c’est-à-dire que le remboursement se fera également par tranches mensuelles, comme dans le cas d’un prêt hypothécaire. Dans le cadre d’un prêt rénovation, durant toute la durée du prêt, les mensualités pour le remboursement seront fixes. Par contre, à l’encontre du prêt hypothécaire, il s’agit d’un prêt dont la durée se trouve limitée. Cette durée du prêt sera fixée en fonction de la somme empruntée, en vertu d’une règlementation par la loi. Toujours à l’encontre du prêt hypothécaire, dans le cadre d’un emprunt rénovation, les procédures sont relativement simples, les formalités administratives ne demandent pas l’intervention d’un notaire. De plus, elles sont rapides puisque le prêt peut être réglé au bout de quelques jours.

Comment choisir ?

Le choix va s’opérer en fonction de vos besoins en financement. Généralement, si le montant est important, il vaut mieux se tourner vers un prêt hypothécaire. Sinon, s’il s’agit d’un montant plus faible, vous pouvez recourir tout simplement à un prêt rénovation. Dans les deux cas, nous vous conseillons d’opérer une petite simulation en ligne pour avoir connaissance de votre future situation après l’emprunt.